Œil bionique : la rétine artificielle connaît des progrès spectaculaires

Publié le par nicolas lebarbey

Un nouveau prototype de rétine artificielle vient d'être élaboré. Cet implant est composé d'une puce éléctronique insérée sous la rétine pour remplacer les cellules photoréceptrices détruites par une maladie telle que la rétinite pigmentaire.

La puce capte la lumière et la convertit en signal éléctrique pour la transmettre ensuite au nerf optique.

11 aveugles ont été implantés et la pluart d'entre eux peuvent maintenant repérer des objets de couleurs vives. L'un d'entre eux a même réussi à déchiffrer des lettres et lire son nom. Selon le directeur des recherches, le professeur Eberhart Zrenner, aucun problème de tolérance n'a été repéré.

Une cinquantaine de patients seront bientôt implantés à titre expérimental. Les chercheurs espèrent un développent industriel de cette technique afin de rendre un degré de vision suffisant pour la vie quotidienne des mal-voyants concernés. Ce dispositif restera inefficace chez les aveugles de naissance et chez les patients dont le nerf optique a été détruit.

Ces travaux sont réalisé en partenariat avec l'institut de la vision à Paris dirigé par le professeur Alain-José Sahel.

Publié dans Innovation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article